32e Journée nationale contre la fourrure : Ayez du coeur, ne portez pas de fourrure!

La 32e journée nationale contre la fourrure se déroulera le 14 février simultanément dans les villes de Montréal, Toronto, Edmonton, Vancouver, Hamilton et plusieurs autres.

Chaque année, au Canada, plus de 3 millions d’animaux meurent pour leur fourrure ; 85 % sont des visons et des renards.

Porter de la fourrure véritable est une forme de cruauté envers les animaux : de par leurs conditions de vie dans les fermes à fourrure et ceux piégés dans la nature agonisant parfois longtemps avant de mourir.

Si vous achetez de la fourrure, il n’y a aucun moyen simple de déterminer la peau de quel animal vous portez réellement.

En Chine, où il n’y a aucune sanction contre la maltraitance des animaux dans les élevages, les chiens et les chats, dont certains sont parfois des animaux de compagnie kidnappés à leur famille, comptent aussi parmi les victimes de l’industrie de la fourrure. Les animaux sont tués dans des conditions aussi douloureuses que terrifiantes. Les ouvriers matraquent des chiens viverrins, décapitent des lapins et arrachent la peau à des animaux vivants qui se tordent de douleur sans pour autant perdre conscience.

(Sources : Peta, One voice)